Bienvenue sur le site de notre association "Agir pour la Sauvegarde de Bry" 

Parution d'un article sur le site du quotidien
 "94 citoyens"

Ce quotidien en ligne du Val-de-Marne a fait paraître sous la signature de Florent Bascoul un article consacré à notre action dans le cadre de la révision du PLU. Il annonçait la tenue d'un conseil municipal spécialement consacré au PLU sous le titre évocateur de :
"Conseil municipal spécial PLU sous haute tension à Bry-sur-Marne"
Pour découvrir cet article, c'est ici !
Une nouvelle fois, nous vous disons bonne lecture...

Emmanuel Copin, 16 mars 2017

CONSEIL MUNICIPAL EXTRAORDINAIRE CONSACRÉ AU PLU : NOUS Y ÉTIONS...

Ce conseil municipal a eu lieu mercredi 15 mars comme l'indiquait le journaliste de "94 citoyens" (voir ci-dessus).

Que s'y est-il passé? Mais nous serions tenté de répondre simplement, comme avait dit autrefois Talleyrand, un ancien habitant de Bry :  "Il s'est passé une heure et demie"...

En effet, beaucoup d'éléments présentés pendant le conseil nous étaient déjà connus.

Cependant, contrairement au personnage historique, nous allons tout de même vous en dire un peu plus, en nous appuyant sur la synthèse présentée par le Cabinet Citadia en début de séance :

  • Le triangle Malart-Fauquet retourne à sa zone d'origine UE. La menace d'un front de Marne disparaît.
  • Rigny et, nouveau, Gallieni, se retrouvent UBB au lieu d'UB. Un bémol pour Gallieni : la zone UBB ne vaut que pour la portion sud de la place Carnot ; au nord, c'est UB qui est maintenu, en raison de la proximité avec la gare RER A.
  • Le règlement de la zone UBB a été un peu retouché au sens où, lorsque les façades sur rue dépasseront 20 mètres sur la même parcelle, un retrait sur l'une des limites séparatives sera obligatoire. [C'est un lièvre que notre association, ou plus exactement un de ses adhérents, avait levé récemment et que nous avions exposé au maire lors de notre entrevue consécutive à la remise des pétitions (reportez-vous à la lettre que nous avons écrite au maire le 27 février, c'est l'article 9.1.6). Il fallait absolument empêcher la réalisation d'un ruban d'immeubles continu le long de la rue.]
  • Fin de la "double peine" qui frappait les zones inondables : double peine car 1) le risque d'inondations en lui-même et 2) des hauteurs de bâtiments plus élevées puisqu'il fallait ajouter à la hauteur permise la moitié de la différence entre le sol naturel et la cote des plus hautes eaux connues... Clairement, la zone inondable rentre dans le droit commun. Le calcul se fera à partir du sol naturel. 
  • 5 édifices privés sont ajoutés à la liste des demeures remarquables de la ville protégées par le PLU, conformément à ce que le maire nous avait annoncé le 24 février. Voici la liste des maisons retenues : 23 et 43 Rigny, 17 Faure, 184 Mentienne, 56-58 Leclerc. [Il faudra que je lève l'anonymat qui frappe ces maisons dans mon inventaire des demeures remarquables de Bry.] 
  • Comme nous l'avions signalé de notre côté au commissaire enquêteur, mais la DRAC demandait la même chose, la liste des monuments historiques de la ville a été retirée de celle du PLU, de façon à éviter les ambiguïtés liées à un classement aux effets différents. Leur nombre cessera donc d'être artificiellement gonflé...
  • 15 éléments du petit patrimoine ont été ajoutés à la liste du PLU : borne, monuments funéraires et commémoratifs, plaques. Ce sont des éléments qui avaient été recensés par nos soins.
  • OAP Coteaux : un espace vert sera prévu au centre des futures constructions. Nous avions attiré l'attention du commissaire enquêteur sur cette carence. Cette décision s'inspire donc quelque peu de ce que nous avions soulevé. 
  • OAP Bellan : zone à construire élargie.
  • La parcelle du 66 Curie : l'espace vert inconstructible prévu sur le plan est repositionné de façon à ne pas gêner les futures constructions en faveur d'une résidence pour personnes âgées puisque l'accord, nous a t-il été précisé, venait d'être signé le jour même. Dans la foulée, la parcelle sort de UE et devient UBB.
Cette synthèse faite, place au débat :
  • Question fort intéressante d'un élu : ces fameuses maisons repérées au titre du PLU, peut-on les déclasser ? Parce que si le propriétaire par la suite ou l'acheteur n'apprécie pas.... Ah que non pas, a répondu le maire. Il faudra attendre la prochaine révision du PLU! Et à ce moment là, ça sera le PLUI (I = intercommunal) c'est à dire les treize communes associées dans le Territoire... [Et oui , c'est dur, la protection : ça protège!]
  • Un autre intervenant a noté que l'affaiblissement de la pression foncière, du fait par exemple de la rétrogradation en UBB de ce qui était prévu initialement UB, était contradictoire avec la priorité donnée à densification voulue de toutes parts. [En effet, le problème des demi-mesures comme celle-ci, c'est qu'elles mécontentent tout le monde : ceux qui veulent UB et ceux qui voulaient UE...]
  • Puis les élus ont évoqué la fameuse pétition. L'un a dit sa surprise qu'il y ait eu une... Un autre a mis l'accent sur son ampleur : "plus de 1600 signatures", mais un troisième lui a répondu qu'il n'y en avait eu que 1024. [Explication : l'association a remis 1024 signatures au commissaire enquêteur le 17 décembre, puis 1603 au maire le 24 février]... 
    Il ajouta qu'avec cette pétition, ce n'est plus "Bry-sur-Marne" mais "Rigny-sur-Marne", qu'il n'y a pas que les riverains de cette avenue, que de toute manière les gens ne savaient pas ce qu'ils signaient, que la moitié des signatures a été captée par un discours mensonger, que l'autre pétition, la dématérialisée, n'avait qu'une légitimité douteuse. Un autre orateur affirmait que 95% de Bryards sont satisfaits du PLU et qu'organiser un référendum local, comme proposé par un élu, ce serait "démagogique".                       Pour clore le débat, le maire a rappelé "qu'on a la chance de vivre à Bry-sur-Marne" et qu'on ferait bien d'y songer "au lieu de tout le temps se plaindre".
Le Conseil municipal a émis un avis favorable à la révision du PLU, un élu s'étant abstenu et deux ayant voté contre.

(Nos adhérents recevront une relation plus complète, ce sera notre lettre de l'association n°34)  

E. C. 18 mars 2017

UN ARTICLE DANS "LE PARISIEN" SUR LE SORT RÉSERVÉ AU PATRIMOINE À BRY

Sous le titre « Doit-on protéger les maisons remar-quables ? » cet article, daté du 20 février, évoque le travail d’inventaire mené par l'association et critique la position de la mairie.

Ça nous change du formatage roboratif façon "La Vie à Bry"... En effet, cet article n'est pas l'oeuvre de communicants qui ont pour tâche unique de défendre le bilan et les actions de la mairie, mais d'une enquête menée par une journaliste. Marion Kremp a rencontré le président de l'association, recueilli l'avis du maire, vu un propriétaire défavorable et un propriétaire favorable à la protection de leur maison. Bref, elle a multiplié les éclairages ! Le résultat est édifiant.

Bonne lecture !

UN DOSSIER SENSIBLE : L'INVENTAIRE DES DEMEURES REMARQUABLES DE BRY


Il s'agit d'un inventaire réalisé cet été par l'association en vue d'enrichir la quantité des éléments du patrimoine protégé à Bry, notoirement insuffisante. Cette étude s'est inscrite dans le cadre de la procédure de révision du PLU.
De quoi s'agit-il ? C'est un cahier d'une petite centaine de pages. Chacun a pu en prendre connaissance pendant la période de l'enquête publique. Découvrez-le sous sa 2ème version, revue et complétée mais sans les adresses, téléchargeable en cliquant ci-après, sachant que cela peut prendre un certain temps. Cliquez ici pour l'inventaire.

Problème : la mairie n'a pas apprécié ce travail...
Voyez plutôt :

Phase 1 : elle écrit le 8 décembre aux propriétaires de ces maisons pour leur dire tout le mal qu'elle pense de cet inventaire et pour inciter ces propriétaires à aller dire au Commissaire enquêteur qu'ils s'opposent à la protection de leurs demeures au titre du PLU. Résultat, celui-ci a dû ouvrir une permanence dans l'urgence le vendredi 16 décembre après-midi pour faire face à l'afflux des demandes, négatives ou... positives car certains ne l'entendaient pas de cette oreille !

Phase 2 : elle envoie le 23 janvier un nouveau courrier aux propriétaires qui s'étaient manisfestés le 16 décembre en faveur de cette protection (ou simplement sur le registre), pour insister sur les conséquences juridiques de leur approbation, et pour leur demander une prise de "position ferme et définitive par écrit". La lettre ajoute :"A défaut de retour de votre part au plus tard le 5 février 2017, nous considérerons que vous ne souhaitez pas que votre propriété soit classée". De quoi dégoûter un honnête Bryard de l'intérêt de sauvegarder sa maison, ou bien de l'exaspérer !

(La suite dans la rubrique sur la révision du PLU ici)

Emmanuel Copin, 19 février 2017

Notre AG 2016

Elle s'est tenue le samedi 18 février. Parmi les points à l'ordre du jour, le rapport sur l'année 2016, distribué aux adhérents. D'une façon générale, discussion sur le projet du nouveau PLU.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Demandes de PC : marche à suivre :

Un permis délivré par la commune vous interpelle ? Envoyez d'abord une demande de copie par courriel, afin de marquer la date de votre demande et faire courir les délais de réponse. En cas d'urgence, si vous voulez voir ce qui se concocte, allez directement au pôle urbanisme, vous pourrez au moins photographier ce qui vous intéresse dans le dossier. La suite en cliquant ici (cf. "3.- accès aux docu-ments d'urbanisme").

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

17 décembre 2016

Au total, le commissaire enquêteur s'est vu remettre 3 inventaires : -1.- celui des "demeures remarqua-bles" de Bry (disponible en téléchargement - voir l'article ci-contre),

2.- celui des  "petits éléments de notre patrimoine"  à télécharger ici,

3.- celui des "arbres remar-quables" à protéger dans une démarche similaire à  celle des belles demeures téléchargement ici.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un combat en commun : Depuis cette année, une nouvelle structure coiffe notre ville. C'est l'établissement public territorial ParisEstMarne& Bois. Il regroupe 13 communes situées entre Vincennes et Bry. Le chef-lieu est Champigny.

Face à cette réorganisation, nous nous regroupons également. Nous avons régulièrement des réunions de travail avec plusieurs associations dont les buts sont semblables aux nôtres. N'hésitez pas à visiter leurs sites. Vous constaterez combien nos combats sont proches. En voici les liens :

  • L'Association des Nogentais  de Nogent-sur-Marne AdN
  • L'Association pour la Sauvegarde de l'Environnement de Polangis et du quai de la Marne de Joinville-le-Pont ASEP

-----------------------------------------------

Le patrimoine, partout on s'en soucie. Ainsi le cimetière de Bry, qui a fait l'objet d'une notice dans un site internet très consulté et que nous vous proposons de découvrir.

Lorsqu'il y a démolition, ce ne sont pas seulement des monuments que nous perdons, mais aussi une partie de notre histoire et faut-il le dire, une partie également de nous-mêmes.

-----------------------------------------------

Notre forum

N'oubliez pas le forum de notre site. Lancé le 16 avril 2010, il permet aux Bryards de parler librement de ce qui se passe à Bry.
On rappelle que l'opinion des posteurs n'engage qu'eux et ne reflète pas obligatoirement celle de l'association.

-----------------------------------------------