5.- Au courrier

Lors de l'affaire de la Villa, un volumineux courrier a été rédigé à l'attention de toutes les personnes susceptibles d'oeuvrer pour que soient prises les bonnes décisions. Nous n'avons pas pu tout mettre en ligne mais vous en trouverez un certain nombre ci-après.
D'autres actions ont fait l'objet d'autres échanges. Ils sont mis en ligne dès réception.

L'AFFAIRE DE L'ANCIEN MANOIR DE LA PLACE DU PARC. 
1.- Réponse du Conseil régional d'Ile-de-France - Service de l'Inventaire du Patrimoine culturel (18 février 2008)

Ce courrier émane d'Arlette Auduc, qui dirige le service qui procède à la recension générale du patrimoine de nos banlieues. Celles-ci sont actuellement très éprouvées par l'appétit des promoteurs qui ne s'inquiètent guère de la qualité des bâtiments qu'ils démolissent. Seule la puissance publique sait écouter l'intérêt général, encore faut-il qu'elle soit relayée dans son action par les maires. Lorsque ceux-ci ne sont pas éclairés, ou refusent de l'être, on sait ce qu'il en advient...

2.- Courrier émanant du Service départemental d'Architecture et du Patrimoine du Val-de-Marne à l'attention du maire de Bry (17 mars 2008)

C'est donc en toute connaissance de cause que notre maire a laissé démolir ce monument. Il ne pourra pas dire qu'il ne savait pas.
Rappelons que l'ouvrage des Services du Patrimoine concernant Bry intitulé "Bry et Champigny dans les méandres de la Marne" a été publié avec l'aide financière de la Commune...
Ça ne s'invente pas !