Décembre 2008 - Petites annonces de bas de page...

Comparaison entre ce qui se décide au Conseil municipal et ce qui est annoncé dans la revue municipale mensuelle. Un exemple précis.

2.- Les faits et leur traduction dans La Vie à Bry. Un exemple de décembre 2008.

Les faits :
À la séance du Conseil municipal du 24 novembre 2008, la délibération 186 enregistre le vote de l'acquisition par la Ville de la propriété du 99 quai Ferber, afin d'y réaliser une opération de 19 logements sociaux...

Traduction dans le journal municipal la Vie à Bry du mois suivant, au bas de la page 4, voir ci-contre :

Personnellement, nous goûtons particulièrement :

  1. l'emploi du futur proche "va acquérir", alors que c'est déjà voté et acquis,
  2. les mots "réalisation éventuelle" alors que c'était déjà entré dans la phase finale depuis octobre, date d'un courrier d'acceptation de l'immobilière 3F, l'offre de faire bâtir par les bailleurs sociaux à cet endroit datant de juillet, à l'initiative de la mairie...
  3. "quelques logements"... le tout étant de quantifier ce quelques, que l'on imagine pas 19. À noter qu'ils sont devenus 20 par la suite...
  4. l'utilisation de la périphrase logements locatifs aidés alors que la séance du Conseil municipal était plus directe, parlant de logements sociaux.


On aurait mauvaise conscience qu'on ne s'y prendrait pas autrement...
Et est-on si sûr que personne ne se lance dans la lecture des procès-verbaux des séances du conseil municipal ?

Emmanuel Copin, 26 mai 2010.